LE TRÉSOR PERDU

En 2012, l'une des plus anciennes Minis classiques néerlandaises a été découverte, discrètement garée dans une grange isolée au nord des Pays-Bas. Peu de temps après cette découverte, MINI Pays-Bas a pris conscience du potentiel de ce véritable don du ciel et a lancé un projet d'ingénierie et de restauration des plus ambitieux.

L'HISTOIRE

Cette Mini classique Austin 7 de couleur blanche, entièrement d'origine et datant de 1959, s'est avérée être l'un des 30 modèles originaux fabriqués la même année aux Pays-Bas ; elle présente certaines caractéristiques propres aux voitures néerlandaises. Au total, plus de 4 000 MINI ont été assemblées dans l'usine de Molenaar à Amersfoort. Alors que bon nombre de pièces provenaient directement du Royaume-Uni, l'habillage intérieur de cette Mini Classique était produit localement et, détail amusant, rempli de crin de cheval ! Puisque son premier propriétaire ne s'est jamais aventuré bien loin de sa province et que le second l'a protégée en la conservant dans sa grange durant la fin des années 80, ce chef-d'œuvre de l'héritage MINI a eu la chance de rester parfaitement intact.

L'ÉQUIPE DE RESTAURATION

En accord avec les célébrations en hommage à cette héroïne de la région, l'équipe de restauration composée de soudeurs, de carrossiers, de peintures et de spécialistes en moteur a été constituée parmi les 1 500 employés de l'usine automobile locale. Certains d'entre eux mettaient au service de ce projet plus de 30 années d'expérience dans leur domaine, ce qui a permis de garantir que seules les mains les plus qualifiées pouvaient toucher cette vétéran Mini

LA GRANDE RÉVÉLATION

La Mini a été démontée avec le plus grand soin, pièce par pièce, avant d'être progressivement remise en état. Dans la mesure du possible, des répliques des pièces d'origine ont été réalisées avec la plus grande minutie. Certaines ont été réusinées à la main, tandis que d'autres, à l'image du petit moteur quatre cylindres de 34 chevaux et de la boîte de vitesses, ont été entièrement rénovées. La communauté MINI a joué un rôle inestimable au sein de l'équipe, en l'aidant à retrouver des pièces rares originaires des quatre coins de la planète. Arborant la teinte d'origine datant de 1959, baptisée Farina Grey, l'une des plus anciennes MINI au monde redevenait alors comme neuve et prête à commencer une nouvelle vie pleine d'aventures.